Marketing-Unit – Astuces en webmarketing

Les dernières infos

Nouvelle tendance : les animations WhiteBoard pour le marketing

Nouvelle tendance : les animations WhiteBoard pour le marketing

Le but premier d’une publicité est de vous inciter à acheter un produit en ventant ses bienfaits. Il existe de nombreuses techniques dans le domaine du marketing pour capter l’attention des consommateurs. La dernière tendance sur internet est la création de vidéos du tableau blanc interactif (TBI) ou White Board.

Et pour les 100% frenchy, appellé aussi Animation tableau blanc

Un exemple:

 

Une vidéo explicative animée : l’animation WhiteBoard

 

Lorsque nous sommes passés de la simple photo à l’animation, la révolution était déjà en marche. Aujourd’hui nous sommes capables de créer virtuellement un monde entier, voire même des univers. Les possibilités de création sont infinies.

 

La dernière tendance en matière de marketing est une vidéo animée dont la base est un tableau blanc. L’animation est dessinée, rapide, réalisée à la main par un artiste professionnel. Le résultat est pertinent, unique, et percutant. C’est un nouveau moyen de présenter une entreprise, un produit, ou encore un service.

 

Pour les entreprises, c’est une façon créative d’être sur le marché. L’animation marketing peut servir de différentes manières, mais dans tous les cas, le but premier est de booster les ventes.

 

Comment créer une vidéo white board

 

Vous avez plusieurs options qui s’offrent à vous si vous avez l’intention de créer une vidéo marketing sur la base d’un tableau blanc.

 

Soit vous avez un logiciel de création d’animation et un artiste dans vos rangs, dans ce cas, il vous manque juste la définition de votre projet. Le but de votre vidéo doit être clairement défini. Tout autant que les variables telles que le temps, le texte, les couleurs, la conception, etc.

 

Soit vous sous-traitez cette création chez un professionnel. Celui-ci se chargera du film, du traitement, et du montage de votre animation. Soyez précis, car l’animation sur tableau blanc demande du temps et du talent.

 

La vidéo white board et la prise de vue en stop motion

 

La prise de vue en stop motion est une prise à vitesse normale (sous forme de vidéo ou de photos). Très en vogue en ce moment, les vidéos stop motion inondent le web. Ce procédé rend la vidéo captivante. L’internaute est vite hypnotisé et parvient sans mal à mémoriser la vidéo car il l’assimile à une œuvre d’art.

 

L’animation en volume ou animation image par image (stop motion) est une technique d’animation permettant de donner l’illusion du mouvement à partir d’objets immobiles. Ce type d’animation est plutôt proche de celle utilisée lors de la création des dessins animés. Diffusée à vitesse normale, la scène est alors animée.

 

Cette technique est idéale pour les vidéos white board. Même si le stylo et la main du dessinateur reste indispensables.

Posted in: Divers

Leave a Comment: (0) →

Crazyegg: un must pour analyser vos visiteurs

Crazzy egg : le complement parfait de Google analytique

Crazyegg est un service web qui vous propose d’installer sur votre site un petit code javascript qui va annalyser le comportement
de vos visiteurs d’une manière très unique:

- Il va analiser et enregistrer préscisement où clique vos visiteurs ( l’endroit exacte, mais si ce n’est pas sur un bouton)
- Il va vous montrer comment vos visiteurs scroll sur votre page, et les zones chaudes…
- Il va vous monter les zones de votre site que les visiteurs regardent le plus..
- et bien d’autres choses

MAIS une démo vidéo vous fera une meilleure idée du service:

 

 

Zone chaude de votre site

 

Analyse des scrolls

Pour voir les offres en détails: http://www.crazyegg.com

A l’heure actuelle j’ai encore quelques compte « A vie » à vendre pour
CrazyEgg, contacez-moi via le formulaire si vous êtes intéressé

Posted in: Conseils

Leave a Comment: (0) →

Optimizepress 2 vient de sortir

optimizepress 2

optimizepress 2

Connaissez-vous Optimizepress ? C’est le thème/plugin par excellence pour les webmakreteurs, il est utilisé
par les plus grands  ( Le marketeur Français, Olivier Rolland, …) pour faire des lancements orchestrés par exemple..

Bien plus qu’un simple thème, Optimizepress permet de créer des pages de ventes, des pages de captures, ..
mais il permet aussi des faires des choses plus complexes comme une zone membre.

La bombe atomique: Optimizpress 2

SI je vous écris cette article, c’est parce que la nouvelle version d’Optimizepress vient d’arriver ! Ce n’est
pas une mise à jour comme nous précise sont créateur James Dyson, mais bien une nouvelle version appelé
OptimizePress 2 

Croyez-moi, c’est nouvelle version est un must, elle est incroyablement puissante et elle vous
permettra de faire des pages magnifiques

Quelques nouveautés d’ Optimizepress 2

- Ce n’est plus forcement un thème, mais aussi un plugin ( ce qui permet de garder le thème de base)
- Pleins de nouveaux designs magnifiques, et possibilité d’en importer
- Editeur visuelle de la page, vous pouvez déplacer les éléments de la page en live
- Gestion des pages de Webinar
- Création des pages plus facile
- Pleins d’autres options

il existe une quantité de nouvelles options, je vous propose de le découvrir
à travers le site francophone qui vous proposera aussi des formations en français pour
optimizepress 2 ici: Optimizepro 

Pour voir directement le site de l’auteur et acquérir le plugin: C’est ici

Posted in: Conseils

Leave a Comment: (0) →

COMMENT CONCEVOIR DES « CALL TO ACTION » IRRESISTIBLES

COMMENT CONCEVOIR DES « CALL TO ACTION » IRRESISTIBLES

Les internautes ne restent que quelques secondes sur une page Web, pour les inciter à agir dans le sens que vous souhaitez, c’est-à-dire les diriger vers le geste qui vous permet de les approprier ou les faire acheter, il ne faut pas seulement recourir aux bons appâts mais il faudra également faire preuve d’intelligence et d’astuce.

Le Call to action.

Elément déterminant en web marketing, le Call to Action (CTA) ou appel à l’action est outil efficace pour augmenter les ventes, obtenir de nouveaux prospects, promouvoir un produit ou un service. Il peut se présenter sous l’aspect de bouton d’action, de lien,  de visuels ou de bannières attractifs et prend le plus souvent la forme d’un verbe d’action à la deuxième personne du pluriel du type « cliquez ici », « inscrivez-vous », « ajoutez au panier », etc…

Dans cet article, nous allons voir des conseils pour réaliser une page accrochant avec les astuces pour rendre des appels à l’action percutants et bien entendu les erreurs à éviter….

Conseil Call to Action N° 1 : L’emplacement est très important.

Mettre un Call to Action dans sa page, c’est bien, mais encore faut-il que celui-ci soit vu au premier coup d’œil. Pour être efficace, il doit se situer dans la partie supérieure de l’écran et visible directement afin que l’internaute n’ait pas à scroller la page.  Mais ce critère à lui seul n’est pas suffisant…

 

Le CAT est ici placé dans la partie supérieure de la page, impossible de le rater en entrant dans la page.

Conseil Call to Action N° 2 : La taille compte aussi en webmarketing.

Veuillez à ce que l’item soit suffisamment visible grâce à sa taille et identifiable comme étant un élément cliquable. Plus l’appel à l’action est visible et expressif, plus il sera performant. Certains web designer commettent l’erreur de créer des appels à l’action qui ressemblent à des photos ou images que l’on ne sait cliquables que lorsque passe son pointeur de souris au dessus.

 

 

 

Mozilla nous donne ici un très bon exemple, le CTA constitue l’élément central de ma page. Le résultat est garanti.

Conseil Call to Action N° 3 : La mise en scène graphique

En plus d’être de grosse taille et situé dans la partie supérieure de la page, un appel à l’action doit être un élément qui se démarque du reste de la page. Il existe plusieurs moyens efficaces pour faire ressortir votre Call to Action : l’espace qui l’entoure, le contraste de couleur, l’aspect, la forme,

 

 

 

 

 

 

 

Dans cet exemple, le web designer joue sur la contraste de couleur chaude/froide.  Le principe est de surprendre pour attirer le regard.  

Avec un design sobre et un message clair, court et qui ne porte pas à confusion, on fait comprendre immédiatement au visiteur ce qu’on attend de lui.                

Il faut toutefois faire attention pour l’utilisation de la couleur rouge, qui est certes attirante mais revêt également une certaine connotation de danger.

Conseil Call To Action N° 4 : La restriction du choix.

Ne donnez pas trop de choix à votre visiteur: donnez juste 1 réponse à 1 problème. Limitez-vous à 2 ou 3 options possibles afin de bien diriger le visiteur vers la conversion. Par ailleurs, il est important de rassurer votre prospect avec un choix facile à faire, sinon, il hésitera et ira voir ailleurs avec l’idée de peut-être revenir plus tard lorsqu’il aura fait son choix. Mais il peut ne jamais revenir.

 

 

Conseil Call To Action N° 5 : Le sentiment d’urgence pour stimuler les conversions.

L’expérience montre qu’un appel à l’action est plus efficace lorsqu’on le combine à un sentiment d’urgence pour pousser le visiteur à passer à l’action le plus rapidement possible. Il faut garder en tête que si l’internaute ne clique sur le bouton, lien, etc… pas pendant qu’il est sur la page, ses habitudes de zapping vont plutôt l’inciter à aller voir ailleurs avec l’idée de peut-être revenir plus tard. L’enjeu est donc grand.

Il existe plusieurs façons de créer un sentiment d’urgence. En voici quelques idées : offre limitée dans le temps, nombre de place limitée, offre unique, évaluation gratuite, etc… et toutes autres méthodes qui motivent réellement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il va de soi que seul un segment d’internautes agira impulsivement, les autres étant de nature plus réflexive ou carrément réfractaires aux invitations d’action impulsive.

 

 

Conseil Call To Action N°6 : Les témoignages pour ouvrir les coffres  

L’internaute se demande toujours ce qui est bon pour lui. Dans la mesure du possible, ajoutez des commentaires, des témoignages, afin d’accroitre le coefficient de confiance de votre client potentiel. Souvenez-vous que le web est rempli d’hommes et de femmes pressés, plus votre appel à l’action est  simple, claire et pertinent, plus il sera cliqué.

Accessoirement, vous pouvez également proposer à vos visiteurs de vous suivre sur Twitter, de « liker » votre page Facebook ou de se rendre sur votre blog.

Conseil Call To Action N° 7 : Les tests

Bien qu’il existe quelques lignes directrices pour concevoir un Call To Action, il ne s’agit pas d’une science exacte. Si vous n’obtenez pas les résultats escomptés,  rien ne vous empêche de prendre du temps pour affiner vos techniques, et de tester, re-tester encore et encore et surtout, soyez différents et osez l’originalité!

Conclusion

Pour conclure, avoir un produit ou service à vendre est une chose, faire leur promotion en est une autre. Pour convaincre fortement les prospects et augmenter ainsi votre taux de conversion, un bon call to action doit donner envie aux visiteurs, dès les premières secondes de sa visite, d’aller voir ce qu’il y a derrière. Pour ce faire, il doit être attrayant, visible et se détacher du reste de la page.

A vous de jouer !

 

 

 

Posted in: Conseils

Leave a Comment: (0) →

Pourquoi il ne faut pas vendre votre temps

Généralité du temps

 

Dans la vie de l’humanité, on ne peut se débarrasser du temps car le temps est en effet un élément de valeur pour chaque individu.

Le temps est à la fois une ressource économique, une dimension du choix et un lieu d’expression de l’utilité.

Comme le dit le proverbe « le temps c’est de l’argent » d’où chaque personne doit considérer le temps comme un bien précieux, car contrairement à toute autre bien ou chose, il ne peut être récupérer.

 

Valeur du temps sur la vie de chaque individu

 

Chaque jour, toute personne vend leur temps puisque comme tout le monde, tout porte à y croire que le seul moyen qui permet de gagner sa vie c’est de vendre son temps.

Actuellement le temps devient une ressource ayant un équivalent monétaire. Cet équivalent est par ailleurs, variable d’une personne à l’autre.

Le temps n’est pas une monnaie d’échange, mais pour les salariés il peut devenir un moyen de paiement ou de compensation.

En général le temps a de la valeur, mais cela dépend du revenu de tout à chacun.

Mais malheureusement nous gaspillons notre temps de même manière que de l’argent, car le temps est la seule monnaie qui ne sera jamais remboursée, puisque nous devons tout payer avec lui.

 

Mais par contre, on peut constater que beaucoup n’ont pas eu de succès, même s’ils ont consacré tout leurs temps pour de l’argent.

C’est pour cela que nous pouvons dire que vendre son temps n’est pas un moyen pour gagner beaucoup d’argent car personne n’est devenu riche, oui peut être mais certains seulement sur ce point.

 

Le temps considéré comme une barrière au développement

 

En effet, le temps est parfois une barrière pour que nous puissions développer dans notre activité. Selon mon avis, s’il s’agit de business, il est normal que nous consacrions toujours beaucoup plus de  temps sur celui pour trouver profits. Mais par contre, ce n’est pas toujours le même cas qui se présente, et pour cela il vaut mieux que nous ne consacrons pas beaucoup de notre temps libre pour une question d’argent.

 

Savoir gérée son temps pour y trouver un bon résultat

 

Ainsi, il est donc question de savoir comment trouver des business dans lesquels nous pouvons travailler, et dont la durée est bien déterminé et fixe en plus, quelque soit les différents engagements que celui nous apporte.

Parfois, s’engager dans un travail qui nécessite à prendre beaucoup de temps de notre vie ne vise pas au bien de tous mais seulement pour certains personnes, et cela est un facteur qui aboutie à une perte de valeurs puisque dans le monde du travail, il faut savoir travailler dans un temps bien limité, mais par contre, il faut acquérir le maximum de client pour pouvoir s’en sortir dans la vie, car on peut gagner beaucoup d’argent mais pas beaucoup plus de temps.

 

Pour cela, il vaut mieux viser à ceux que nous travaillons dans le but d’atteindre tout le monde, car par exemple pour le cas des écrivains, ils ont passées beaucoup de leurs temps pour écrire un livre, mais par contre la vente des exemplaires du livre n’aboutie pas à la valeur du temps qu’ils ont consacrés pour l’écriture de celui-ci.

 

Utiliser son temps pour un but positif

 

Alors, il vaut mieux ne pas penser au temps perdue que nous consacrons pour notre travail, car si on y pense, notre temps consacrée au travail vaut plus grand que nous y gagnons et cela peut aboutir à notre découragement.

D’où il est conseiller de ne pas avoir la mentalité qui est que, notre temps consacrée sur le travail est notre gagne pain, mais tout de même, il faut avoir une mentalité qui consiste à travailler sans se référer à la barrière qui est le temps, puisque le temps est un grand enjeu de défi dans la vie de l’homme moderne, car qui sait gérer son temps, c’est savoir acquérir un profit satisfaisant.

 

Ainsi, il est donc évident que le faite de penser que, travailler c’est vendre son temps est totalement une idée qui ne fixe pas.

Pour cela, il faut avoir l’esprit positif que, pouvoir travailler sans avoir l’idée que, le temps que nous consacrons sur le travail est notre salaire. Mais par contre vaux mieux avoir l’idée qui est que, le faite de travailler nous mène à ceux que nous puissions nous occuper de notre temps mais aussi des autres.

 

Donc il est évident que notre temps dépensé sur notre travail, n’est pas le fait que nous vendons notre temps, puisque dans la vie le temps est l’adversaire redoutable, que l’homme doit faire face chaque jour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posted in: Conseils

Leave a Comment: (0) →

Pour vos articles: La technique de la pyramide inversés

Le Story-telling ou communication narrative est la nouvelle tendance en marketing. Pour faire passer un message et pour intéresser le public, il faut lui  raconter une belle histoire, une histoire qui sonne bien. Comment faire?

LES TECHNIQUES REDACTIONNELLES ENSEIGNEES DANS LES ECOLES DE JOURNALISME

Si vous voulez booster votre commerce avec des histoires, dignes des plus grands auteurs de notre temps, découvrez dans cet article toutes les astuces, toutes les techniques enseignées dans les plus grandes écoles de journalisme. Des conseils précieux pour écrire avec succès et de manière pérenne.

-          LA PYRAMIDE INVERSEE

Détrompez-vous, je ne vous demande pas d’aller visiter la fameuse pyramide inversée du Louvre mais de vous initier à une technique de rédaction qui repose sur une information hiérarchisée et un style concis.

Les internautes sont pressés et ne lisent pas les longs textes jusqu’au bout. Ils surfent sur Internet pour rechercher des informations mais pas n’importe lesquelles, les lecteurs s’intéressent uniquement sur ce qui le touche, le passionne, le concerne.

Un contenu construit selon la technique de pyramide inversée propose d’abord l’essentiel pour continuer avec les informations de moindre importance.

pyramide inversee

Un contenu construit selon la pyramide inversée doit respecter cette hiérarchie.

-          L’ATTAQUE ou CHAPEAU

Les premiers mots ou la première phrase de l’article sont déterminant dans la décision de lecture. Une attaque percutante a pour but d’inciter le lecteur à lire le reste de l’histoire. Encore une fois, il s’agit de capter l’attention du lecteur dès le début.

Mais une bonne attaque n’incite pas non seulement le lecteur à lire davantage, elle indique aussi la direction que l’histoire va prendre.

Pour simplifier les choses, construisez votre attaque selon cette règle :

-          Résumer le point le plus important

-          Indiquer la direction que l’histoire va prendre

-          Piquer la curiosité des lecteurs.

Un petit exemple pour illustrer une bonne attaque :

« Robert semble déterminé à mourir en paix et veut en découdre avec ses 39 années de violences et d’abus de toutes sortes qu’il a passé sur terre. »

Cet exemple nous montre une simple mais percutante attaque. En quelques phrases, elle nous résume le point principal, nous donne la direction que va prendre l’histoire tout en piquant notre curiosité.

-          L’ANGLE D’ATTAQUE

C’est le point de vue à partir duquel le rédacteur se place pour traiter une information. Il s’agit d’accrocher le lecteur en mettant l’accent sur un angle bien défini. Si vous n’avez pas un angle d’attaque, vous n’avez pas une histoire.

A partir d’un simple fait, il est possible de prendre une multitude d’angle d’attaque. Tout dépend de la cible et du message que vous souhaitez faire passer.

A titre d’exemple, un article sur un régime alimentaire peut être traité sous l’angle de l’alimentation (choix des menus, variété diététique, etc…) ou bien sous l’angle de la santé (bienfait, effets néfastes, etc…) ou celui des internautes (leurs points de vue) ou encore sous l’angle économique (coût, etc…)

Si vous voulez que votre histoire accroche vos lecteurs, il faut que votre angle soit différent des ceux des autres articles déjà parus sur le même sujet. Inventez quelque chose de nouveau.

-          LE CORPS DE L’HISTOIRE

Des recherches sur le comportement des utilisateurs de tablettes ont démontré qu’un lecteur atteint une phase décision en 78 secondes. C’est à ce moment qu’il décide de s’engager à la lecture ou passer à autre chose.

La technique de pyramide inversée mentionnée plus haut est en partie responsable de ce phénomène. Les lecteurs ont tendance à trouver les faits les plus importants dès le début.

Si un lecteur sent qu’il n’y a pas de quelque chose susceptible de l’intéresser dans l’article, il passe à autre chose. Il faut donner au lecteur un contenu qui l’intéresse et dont il pourra profiter !

Nous avons appris qu’il faut attirer l’attention dès le début et conclure par une chute captivante mais qu’en est-il du corps de l’histoire ? Voici quelques idées pour pimenter tout le contenu de votre histoire de manière à inciter les lecteurs à continuer la lecture jusqu’à la fin :

-          Poser une question provocante

-          Evoquer quelque chose de drôle ou de choquant

-          Inclure une belle citation

Le corps d’une bonne histoire doit comprendre des éléments complémentaires, intéressants, étonnants et des éléments d’explication.

-          CONCLUSION

L’article de marketing par le biais d’une histoire passionnante est un moyen de gagner la confiance des lecteurs.  En appliquant les techniques proposées ci-dessus, vous pouvez optimiser votre texte chaque fois que vous voulez poster de nouveaux articles sans trop de soucis.

 

 

 

 

 

 

 

 

Posted in: Conseils, Ecriture

Leave a Comment: (0) →

8 façons de convaincre rapidement !

8 façons de convaincre rapidement !

Convaincre est souvent source de multiples appréhensions pour nombre d’entre nous. Il est temps pour vous de savoir que même sans posséder les talents d’orateur brillant, il est possible, grâce aux pouvoirs des mots, de pousser un individu à l’action vers un certain but.

LE POUVOIR DES MOTS                                                     

Convaincre est une démarche assez difficile qu’il est important de savoir manier les mots, votre arme et outil principal, avec  subtilité. Pour séduire, vendre un produit ou un service, imposer une idée, le langage apparaît d’emblée comme un outil de persuasion d’une redoutable efficacité, à condition qu’il soit utilisé à bon escient.

Les mots ont des pouvoirs, ils modèlent  les pensées. Un choix judicieux des mots et des lexiques est suffisant pour persuader votre interlocuteur d’accéder à votre demande. Bref, si vous voulez parvenir au résultat escompté, il faut élaborer une stratégie d’argumentation. Voici un conseil pour vous aider à faire de cet exercice périlleux une expérience plaisante et un challenge réussi.

PREPARER UN ARGUMENTAIRE SOLIDE

Le but de toute persuasion est d’influencer l’interlocuteur dans le but de modifier son opinion, son jugement, ou l’inciter à agir. Si votre arène est le webmarketing, un discours argumentatif qui fait le parallèle entre l’un des 8 besoins élémentaires communs à tout être humain et votre produit donne plus de résultat. Ces besoins primaires sont :

  1. 1.       Survivre, profiter de la vie et vivre plus longtemps et en bonne santé
  2. 2.       Bien manger et boire
  3. 3.       Vivre loin de la peur, la peine et le danger
  4. 4.       Avoir un ou plusieurs partenaires sexuels
  5. 5.       Vivre confortablement
  6. 6.       Etre important, supérieur, de remporter des victoires, de réussir
  7. 7.       Prendre soin et protéger ceux qu’on aime
  8. 8.       Etre intégré socialement, appartenir à un groupe

C’est universel, tout le monde n’a pas envie de mourir jeune, veut manger et boire à sa faim, aime vivre dans un environnement sain et sécurisant, souhaite coucher avec le partenaire de son rêve ou encore désire une vie confortable, aspire à réussir dans la vie, rêve d’avoir une famille heureuse et bonne santé, et enfin envie d’être reconnu socialement.  

Le mécanisme est très simple : un besoin frustré suscite une sensation de privation, de manque qui s’accompagne d’une source de motivation tandis qu’un besoin comblé engendre un sentiment de joie et de bien-être accompagné d’un désir de prolonger cette satisfaction. 

Toutes les grandes marques utilisent cette stratégie d’argumentation pour convaincre leurs clients. Vous aussi pouvez le faire. Pour persuader votre client, la formule magique consiste à réfléchir sur la bonne façon de lier un de ces besoins fondamentaux à votre produit et d’adapter votre argumentaire selon la cible en suscitant une forte motivation et le tour est joué.

Formation bientôt disponible:

Posted in: Conseils

Leave a Comment: (0) →
Page 1 of 2 12