Marketing-Unit – Astuces en webmarketing

Les dernières infos

Pour vos articles: La technique de la pyramide inversés

Le Story-telling ou communication narrative est la nouvelle tendance en marketing. Pour faire passer un message et pour intéresser le public, il faut lui  raconter une belle histoire, une histoire qui sonne bien. Comment faire?

LES TECHNIQUES REDACTIONNELLES ENSEIGNEES DANS LES ECOLES DE JOURNALISME

Si vous voulez booster votre commerce avec des histoires, dignes des plus grands auteurs de notre temps, découvrez dans cet article toutes les astuces, toutes les techniques enseignées dans les plus grandes écoles de journalisme. Des conseils précieux pour écrire avec succès et de manière pérenne.

-          LA PYRAMIDE INVERSEE

Détrompez-vous, je ne vous demande pas d’aller visiter la fameuse pyramide inversée du Louvre mais de vous initier à une technique de rédaction qui repose sur une information hiérarchisée et un style concis.

Les internautes sont pressés et ne lisent pas les longs textes jusqu’au bout. Ils surfent sur Internet pour rechercher des informations mais pas n’importe lesquelles, les lecteurs s’intéressent uniquement sur ce qui le touche, le passionne, le concerne.

Un contenu construit selon la technique de pyramide inversée propose d’abord l’essentiel pour continuer avec les informations de moindre importance.

pyramide inversee

Un contenu construit selon la pyramide inversée doit respecter cette hiérarchie.

-          L’ATTAQUE ou CHAPEAU

Les premiers mots ou la première phrase de l’article sont déterminant dans la décision de lecture. Une attaque percutante a pour but d’inciter le lecteur à lire le reste de l’histoire. Encore une fois, il s’agit de capter l’attention du lecteur dès le début.

Mais une bonne attaque n’incite pas non seulement le lecteur à lire davantage, elle indique aussi la direction que l’histoire va prendre.

Pour simplifier les choses, construisez votre attaque selon cette règle :

-          Résumer le point le plus important

-          Indiquer la direction que l’histoire va prendre

-          Piquer la curiosité des lecteurs.

Un petit exemple pour illustrer une bonne attaque :

« Robert semble déterminé à mourir en paix et veut en découdre avec ses 39 années de violences et d’abus de toutes sortes qu’il a passé sur terre. »

Cet exemple nous montre une simple mais percutante attaque. En quelques phrases, elle nous résume le point principal, nous donne la direction que va prendre l’histoire tout en piquant notre curiosité.

-          L’ANGLE D’ATTAQUE

C’est le point de vue à partir duquel le rédacteur se place pour traiter une information. Il s’agit d’accrocher le lecteur en mettant l’accent sur un angle bien défini. Si vous n’avez pas un angle d’attaque, vous n’avez pas une histoire.

A partir d’un simple fait, il est possible de prendre une multitude d’angle d’attaque. Tout dépend de la cible et du message que vous souhaitez faire passer.

A titre d’exemple, un article sur un régime alimentaire peut être traité sous l’angle de l’alimentation (choix des menus, variété diététique, etc…) ou bien sous l’angle de la santé (bienfait, effets néfastes, etc…) ou celui des internautes (leurs points de vue) ou encore sous l’angle économique (coût, etc…)

Si vous voulez que votre histoire accroche vos lecteurs, il faut que votre angle soit différent des ceux des autres articles déjà parus sur le même sujet. Inventez quelque chose de nouveau.

-          LE CORPS DE L’HISTOIRE

Des recherches sur le comportement des utilisateurs de tablettes ont démontré qu’un lecteur atteint une phase décision en 78 secondes. C’est à ce moment qu’il décide de s’engager à la lecture ou passer à autre chose.

La technique de pyramide inversée mentionnée plus haut est en partie responsable de ce phénomène. Les lecteurs ont tendance à trouver les faits les plus importants dès le début.

Si un lecteur sent qu’il n’y a pas de quelque chose susceptible de l’intéresser dans l’article, il passe à autre chose. Il faut donner au lecteur un contenu qui l’intéresse et dont il pourra profiter !

Nous avons appris qu’il faut attirer l’attention dès le début et conclure par une chute captivante mais qu’en est-il du corps de l’histoire ? Voici quelques idées pour pimenter tout le contenu de votre histoire de manière à inciter les lecteurs à continuer la lecture jusqu’à la fin :

-          Poser une question provocante

-          Evoquer quelque chose de drôle ou de choquant

-          Inclure une belle citation

Le corps d’une bonne histoire doit comprendre des éléments complémentaires, intéressants, étonnants et des éléments d’explication.

-          CONCLUSION

L’article de marketing par le biais d’une histoire passionnante est un moyen de gagner la confiance des lecteurs.  En appliquant les techniques proposées ci-dessus, vous pouvez optimiser votre texte chaque fois que vous voulez poster de nouveaux articles sans trop de soucis.

 

 

 

 

 

 

 

 

Posted in: Conseils, Ecriture

Leave a Comment: (0) →

Leave a Comment